Archives mensuelles : September 2015

image 2-2

L’assurance santé est-elle obligatoire ?

L’assurance santé est une assurance qui prend en charge les particuliers souscrits en cas de maladies ou d’accident. Elle prend en charge également tous les frais suite à un dommage corporel entraîné par un accident.

La différence entre la sécurité sociale et l’assurance santé.

image 2-2La Sécurité Sociale est une forme d’assurance accessible à tout public dans l’État Français. Elle est obligatoire et ne rembourse que partiellement les frais liés aux soins médicaux. Le taux de remboursement de la sécurité sociale peut varier d’une branche de médecine à une autre. La capacité de couverture de la Sécurité Sociale est aussi très limitée. Pour bien être assuré en cas d’incident, il est judicieux de souscrire à un complément d’assurance santé que proposent les organismes d’assurance. Il faut souligner que ce complément d’assurance santé n’est pas obligatoire, mais peut s’avérer utile. L’assurance santé peut rembourser les frais non pris en charge par la Sécurité Sociale. Les compagnies d’assurance proposent à ses clients des assurances santés adaptés à leurs besoins et leurs attentes afin de minimiser les coûts tout en offrant une garantie optimale. Il se peut qu’un individu soit souscrit à une assurance santé par son employeur. De ce fait, il n’est plus obligé de souscrire une nouvelle fois à une assurance. Toutefois, il doit être mis en connaissance de la couverture de son assurance santé.

Pour trouver la meilleure assurance santé.

Avant la souscription à une assurance santé, il est important d’exposer à l’assureur les besoins et les attentes, mais aussi l’état de santé de la personne à souscrire. Ce bilan permettra à l’assureur de définir les garanties clés. Les niveaux de remboursements sont aussi à ne pas mettre de côté, car ces points sont les plus essentiels. Il se peut que le niveau de remboursement varie d’une option à une autre. Le délai de remboursement est aussi à étudier avec l’assureur. Il doit être dans les plus brefs délais et ne doit pas être compliqué en terme juridique. L’assistance et la protection juridique doivent être incluses dans l’assurance santé à choisir. Les tarifs vont alors être fixés en fonction des demandes. Il ne faut pas hésiter à comparer plusieurs devis venant de différents assureurs, car ils peuvent être très variés. Vous obtiendrez de plus amples informations sur l’assurance santé en allant chez axa.fr.

identification_impuretes

En quoi consiste l’identification des impuretés ?

identification_impuretesL’identification des impuretés fait partie des méthodes de contrôle et analyse des matières premières. Les impuretés constituent en effet des éléments nocifs pour la qualité sanitaire d’un produit et donc pour la santé des consommateurs. Comme exemple d’impureté, on peut citer les particules, les dépôts inconnus…  Parmi les méthodes d’identification des impuretés, on peut citer l’identification de pollutions.

L’identification des impuretés : indispensable pour le développement d’un produit

La caractérisation et l’identification des impuretés sont essentielles au développement d’un produit. Elles permettent en effet de déterminer la présence d’impuretés et autres éléments nocifs dans les matières premières et/ou le produit fini. L’identification des impuretés contribue ainsi à garantir des produits de bonne qualité sanitaire et qui ne présentent donc aucun danger pour la santé des consommateurs. Elle ne concerne pas seulement les produits agro-alimentaires, mais également les produits pharmaceutiques et cosmétiques.

Exemples de techniques d’identification des impuretés

A priori, la chimie analytique permet d’identifier les impuretés présentes dans des matières premières ou dans un produit fini. Mais l’identification d’impuretés présente ses techniques propres. Exemples :

  • L’analyse de modification post-translationnelle basée sur des stratégies de spectrométrie de masse et de cartographie peptidique ;
  • L’analyse de la glycosylation par spectrométrie de masse ;
  • La chromatographie en phase liquide ;
  • La focalisation isoélectrique (IEF) et focalisation isoélectrique capillaire (cIEF) ;
  • L’ultracentrifugation analytique (AUC) ;
  • La chromatographie avec exclusion de taille avec diffusion de la lumière laser multi-angle (SEC-MALS)

L’identification de pollutions : pour des produits de meilleures qualités sanitaires

L’identification de pollutions désigne une méthode d’identification d’impureté. Elle consiste à détecter la trace de pollution particulaire dans le produit à analyser.  À savoir en effet que la pollution particulaire peut être source d’impact critique pour le produit. Exemples : initiation de corrosion, disfonctionnement, dégradation, défaillance. L’identification de pollution concerne tout particulièrement les secteurs sensibles tels que le nucléaire, le spatial, le médical, la pharmaceutique… Parmi les méthodes et outils analytiques utilisés en identification de pollution, on peut citer :

  • La microscopie MEB-EDX, un outil de diagnostic rapide et polyvalent ;
  • L’ICP-AES et l’ICP-MS qui sont particulièrement adaptés pour les pollutions minérales ou métalliques ;
  • La GCMS ou l’UHPLC MS MS qui servent surtout pour l’identification des pollutions d’origine organique.